Back to top

Le parfum, stimulant de la mémoire

« Quand on donne aux enfants une information olfactive en même temps qu’une liste de mots, la liste est retenue beaucoup plus facilement et est mieux enregistrée dans la mémoire que sans stimulation olfactive. »

Edwin T. Morris, écrivain

Cette affirmation peut paraître étonnante. Pourtant de nombreuses recherches ont prouvé que les odeurs avaient un impact sur notre capacité d’apprentissage. En effet, lors d’une étude, un parfum de rose a été diffusé auprès d’étudiants pendant la totalité du processus d’acquisition des connaissances (sommeil inclus). Cela a permis d’atteindre un taux de réussite de 97% contre 86% sans stimulation olfactive. La mémorisation a aussi été augmentée de 13%.

De plus, en 2015, un projet sur l’impact du parfum en milieu scolaire en Allemagne a mis en évidence l’influence des odeurs sur les élèves. L’expérience a montré une amélioration de la concentration, passant de 18% d’élèves en mesure de se concentrer à 40%. L’atmosphère de la classe était aussi meilleure, avec un esprit de groupe plus présent, et une ambiance plus détendue propice à l’apprentissage. L’aromathérapeute à l’initiative du projet a observé que « les notes parfumées positives peuvent aider les élèves à mieux travailler, à se sentir moins stressés : finalement les élèves sont plus heureux d'aller à l'école. ».

La mémoire n’est donc pas qu’une question de tête, mais aussi de nez.